Pour qu’un apprenti s’épanouisse et devienne un professionnel chevronné, il est nécessaire de l’encadrer avec un suivi particulier. Voici les conseils d’Anne-Céline Ribadeau-Dumas, formatrice chez Proactive Academy, pour développer une méthode optimale d’encadrement des jeunes en entreprise.
 

1/ Mettre en place un suivi régulier de l’apprenti : les enjeux

 
L’alternance s’effectue dans le cadre de la préparation d’un diplôme et les missions du jeune en entreprise comptent dans l’obtention de cette certification. Toutes ses activités doivent donc se traduire par une appréciation et une note qui, à la fin du parcours, reflètent ce qui s’est déroulé pendant tout l’apprentissage (qui peut aller jusqu’à trois ans) – et pas seulement durant les derniers mois. Pour faciliter cette évaluation, l’entreprise doit mettre en place un suivi régulier de l’apprenti.
 

2/ Comment suivre son apprenti avec régularité et efficacité ?

 

Préparer en amont le suivi régulier de l’apprenti

 
Pour former un jeune, il faut savoir ce que l’on veut lui transmettre et ce que l’on va lui demander pendant son alternance, que ce soit en termes de compétences ou d’attitude. Les exigences de l’entreprise diffèrent de celles de l’école : il s’agit de pratiques, de connaissances et de comportements acquis en situation réelle de travail. Pour mettre en place un suivi régulier efficace, il est donc indispensable de bien sélectionner les connaissances que l’apprenti devra assimiler.
 

Fixer des objectifs

 
Pour un apprentissage optimal, le responsable doit fixer des objectifs clairs et appropriés au parcours de l’apprenti : un objectif fixé en début d’année n’aura pas la même ampleur qu’un objectif de fin d’alternance. De la même manière, il est important de fixer différents objectifs pour les deux heures qui arrivent, pour la semaine ou pour les trois mois à venir.
 
En bref, chaque objectif doit être SMART :
 
Spécifique – un objectif n’est pas le même pour deux personnes différentes ;
Mesurable – le résultat de l’objectif est vérifiable après sa réalisation ;
Adapté – l’objectif est cohérent avec le niveau de l’apprenti ;
Réaliste – l’objectif est établi en fonction des compétences de l’apprenti ;
Temporel – l’objectif tient compte de la période pendant laquelle il est réalisé.
 

Évaluer régulièrement l’apprenti

 
Les exercices réalisés dans un contexte professionnel permettent de constater la façon dont l’apprenti évolue dans cet environnement. Pour cela, le tuteur et l’équipe encadrante doivent évaluer le jeune en respectant sa progression. Même si cela peut sembler évident, il est nécessaire d’évaluer des compétences qu’il maîtrise déjà et non celles qu’il est en train d’acquérir. Cela permet de passer à l’étape suivante en fixant de nouveaux objectifs à l’apprenti.
 

Garder une trace de la progression du jeune

 
Afin d’évaluer la progression de l’apprenti, il est recommandé de créer un tableau dans lequel inscrire des comportements (capacité d’analyse, interactions avec les collègues…) ou des savoir-faire (logiciels, outils…) à examiner. Le tuteur peut alors noter le nom de la compétence dans la colonne de gauche puis, à intervalles réguliers, procéder à une appréciation rapide, à l’aide d’une lettre. Par exemple, A signifierait « acquis », B « en cours d’acquisition », C « a besoin d’aide sur cet élément » et D « ne maîtrise pas du tout la compétence ».
 
Un tel tableau révèle l’évolution d’une compétence ou, au contraire, sa stagnation, voire même sa dégradation. À la fin de la période d’apprentissage, cet outil permet d’avoir une vision globale de l’avancée du jeune sur plusieurs années, à la fois sur les aspects de savoir-faire et de savoir-être.
 

Connaître le contenu et le rythme des cours au CFA

 
Pour assurer un suivi régulier et efficace de l’apprenti, l’entreprise se doit de connaître les référentiels de la formation suivie. Elle peut ainsi aiguiller le jeune pour qu’il fasse des liens entre les activités sur place et les cours de son établissement, ce qui améliore les processus d’acquisition des connaissances.
 

Découvrez aussi 7 bonnes raisons de se former à l’accueil d’un alternant !

 
Vous savez désormais l’essentiel pour assurer le suivi régulier d’un apprenti ! Pour aller plus loin, la formation tuteur de Proactive Academy vous permettra de travailler sur vos objectifs et tableaux de bord personnalisés. Les formateurs vous transmettront leur savoir sur les différents types de progression des jeunes, le suivi quotidien et les exercices d’évaluation. Ils disposent de nombreux exemples et de repères précis pour formuler une évaluation juste et objective !
 

Contactez-les

 
Merci à Anne-Céline Ribadeau-Dumas, formatrice Proactive Academy, d’avoir partagé son expérience sur le sujet.
 

Crédit photo : Fotolia