Parce que Facebook est devenu un outil de communication absolument incontournable pour les jeunes, les CFA ont aujourd’hui tout intérêt à y avoir une page et/ou un groupe… Mais également à savoir les utiliser à bon escient. Qu’attendre du réseau social, comment faire, que dire ? C’est toutes les questions auxquelles se propose de répondre aujourd’hui la Proactive Academy.

1/ Comprendre le principal atout de Facebook

Outre son nombre important d’utilisateurs, Facebook prend aujourd’hui toute son importance dans une stratégie de communication car il permet d’aller plus loin que la diffusion unilatérale d’informations, en créant de la discussion. Le réseau social va ainsi permettre au CFA qui l’utilise consciencieusement de sortir de son cadre purement institutionnel, et donc à termes, d’accroître sa cible.

 

Avant toute chose, il est indispensable de comprendre que les utilisateurs de Facebook viennent y chercher une identité à partager avec d’autres : à vous, donc, de créer chez eux un sentiment d’appartenance au centre de formation ! Les retours que vous pourrez en tirer n’en seront que positifs : votre communication touche ainsi davantage de monde, et les utilisateurs qui vous suivent deviennent également des sources d’inspiration pour vous !

2/ Création de l’interaction en 3 règles d’or

Incitez les gens à répondre à vos posts

Soignez vos publications, en évitant celles que personne n’aura envie de lire : stop aux paragraphes trop longs, on privilégie les liens et les photos qui accrochent l’œil, accompagnés d’une ou deux petites phrases, si possible, tournées sous forme de questions pour inciter les utilisateurs à commenter. On n’hésite pas à utiliser la fonction sondage du réseau social ou la petite phrase du type « qu’en pensez-vous ? », pour créer la discussion, ou générer des « likes ».

Répondez à tous les commentaires

Il est important de montrer aux utilisateurs qui participent à votre discussion que ce qu’ils pensent vous intéresse, et que vous prenez en considération ce qu’ils peuvent vous dire.

Pensez au message privé

Plus intime que le commentaire, le message privé crée de la proximité avec votre interlocuteur : il va ainsi le convaincre qu’il est important à vos yeux, qu’il est pris au sérieux, qu’on lui porte de l’intérêt.

3/ Naissance d’une communauté

En respectant ces règles de base, vous allez générer autour de vous une véritable communauté d’utilisateurs, qui se reconnaîtront alors dans une identité partagée : celle du CFA. Reste à la faire vivre.

Poursuivez votre rythme et vos techniques de publications qui ont jusqu’ici porté leurs fruits. Et renforcez encore le sentiment d’appartenance en “taggant” les utilisateurs qui vous suivent : vous leur montrerez alors que vous vous intéressez à eux, que vous les comprenez et les connaissez suffisamment pour savoir ce qui peut les intéresser. En bref, que le CFA lui-même les reconnaît comme faisant partie de ses acteurs importants.

4/ Augmentation de la cible

Dernière action incontournable à mettre en place : inciter vos fans à partager eux-mêmes vos publications. Vous étendrez ainsi votre cible aux réseaux de votre réseau. L’un des principaux atouts de Facebook réside en effet dans son aspect viral : en un clic de souris, l’information est diffusée à des centaines de personnes. La cible augmente ainsi de manière exponentielle.

 

A présent que vous maîtrisez tous les tenants et aboutissements de votre communication sur le réseau social, reste à vous accorder le temps nécessaire à sa mise en place… et à sa gestion !