Flexibilité, télétravail, autonomie, environnement de travail collaboratif… À quoi ressemble l’entreprise rêvée pour un jeune en apprentissage ? Les jeunes qui entrent sur le marché de l’emploi ont-ils des attentes différentes de leurs aînés ? Une étude récente publiée par Deloitte met en lumière les souhaits de la nouvelle génération. Décryptage !

Découvrez aussi ce que les entreprises pensent de l’alternance !

 

Infographie : portrait-robot de l'entreprise idéale pour un jeune en apprentissage

L’autonomie au cœur des préoccupations

Le cabinet d’audit Deloitte a donné la parole aux jeunes en apprentissage afin de dresser le portrait robot de leur entreprise idéale. Et si les apprentis ont besoin de se sentir épaulés et encouragés dans leur travail pour s’investir, cette étude met d’abord en exergue leur volonté de s’auto-manager. En effet, 78 % des jeunes interrogés souhaitent avoir une plus grande autonomie, sans pour autant vouloir remettre en cause la stratégie de l’entreprise : il s’agit surtout d’acquérir plus de liberté pour développer leur créativité et leurs responsabilités. Au passage, cela favorise la motivation des jeunes en apprentissage !

Vous voulez d’autres astuces pour motiver des apprentis ? Par ici !

La flexibilité, un atout pour séduire les jeunes

Avoir la possibilité d’être indépendant est une perspective qui stimule les jeunes arrivant sur le marché du travail. Mais pour se sentir parfaitement autonomes, les jeunes en apprentissage ont également besoin de flexibilité : ils sont 87 % à vouloir des horaires flexibles afin de concilier plus facilement vie professionnelle et vie privée. Toutefois, malgré cette volonté d’aménager leur temps de travail, ils sont seulement 59 % à vouloir pratiquer le télétravail, et 49 % à plébisciter un espace de coworking. Les aspects logistiques semblent donc secondaires dans l’équilibre de vie des jeunes apprentis.

Une salle de sport, c’est bien… Une cafétéria, c’est encore mieux !

Plus autonomes et productifs, les jeunes apprentis n’en oublient pas pour autant leur bien-être. En effet, 47 % des jeunes en apprentissage estiment qu’il est important d’avoir une salle de sport à disposition. Vélo ou tapis de course, les désirs de ce cette génération illustrent parfaitement l’adage « un esprit sain dans un corps sain ». Plus essentiel encore, la présence d’une cafétéria ou d’un restaurant d’entreprise est plébiscité par presque 70 % d’entre eux. Autre point intéressant à noter, plus de 51 % des personnes interrogées souhaitent un service de crèche pour faciliter leur planning.

Le choix d’une entreprise française à taille humaine

Ce baromètre esquissé par Deloitte devient particulièrement intéressant lorsque l’on analyse le type d’entreprise plébiscité par les jeunes. Contrairement aux idées reçues, ils sont seulement 5 % à vouloir travailler au sein d’une des 4 GAFA de la Silicon Valley (Google, Apple, Facebook, Amazon), alors qu’ils sont 53 % à être attirés par les entreprises à taille humaine. Et les startups n’ont plus le vent en poupe auprès de la nouvelle génération : seulement 10 % des jeunes en apprentissage souhaitent intégrer une jeune pousse ! Enfin, malgré un marché du travail instable, 84 % des apprentis imaginent leur avenir dans l’hexagone, et 48 % se disent prêts à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Retrouvez d’autres chiffres clés sur notre blog

Les jeunes ont envie de s’investir dans l’entreprise sans négliger leur vie personnelle. Les nouvelles organisations du travail – comme le télétravail – séduisent, mais les jeunes apprentissages restent encore attachés aux entreprises à taille humaine, où l’échange et la bonne entente sont au cœur des préoccupations. Avant de recruter, mieux vaut donc penser à repérer les points forts de votre structure pour mieux les mettre en avant auprès de potentielles nouvelles recrues !