Abdelhakim Touzani est formateur au sein de l’AFORP Drancy, centre de formation industriel et technologique. Il intervient auprès de la seconde Bac, section de seconde industrielle destinée à l’apprentissage. Ces derniers mois, 12 jeunes de cette section ont pu participer à une formation de la Proactive Academy, destinée à les préparer à la recherche d’une entreprise en vue d’une alternance. Une expérience au parfum de réussite.

Abdelhakim Touzani, en quoi consiste la formation dans laquelle vous intervenez, et pourquoi avoir choisi la Proactive Academy pour vous assister dans vos missions ?

Hakim-Touzani-Aforp-ProactiveAcademyCette année, l’AFORP a décidé d’expérimenter une filière basée sur l’apprentissage, qui concerne 4 métiers : l’électrotechnique, la chaudronnerie, la maintenance et l’usinage. 12 jeunes ont ainsi été inscrits au cœur du projet «  L’industrie c’est ma volonté », avec pour objectif d’effectuer un stage entre le mois d’avril et le mois de juin, et de trouver une entreprise pour un apprentissage l’an prochain.
La Proactive Academy devait aider nos jeunes à maîtriser les bonnes méthodes pour susciter l’intérêt des employeurs.

Comment la formation de la Proactive Academy s’est-elle déroulée ?

La formation dispensée par la Proactive Academy s’est déroulée sur un format court : 5 journées, réparties sur 4 semaines. Une coach en entreprise est venue travailler avec nos élèves. Les jeunes ont été mis en situation, lors de prospection téléphonique. Dans des simulations d’appel à des entreprises, ils étaient filmés, de manière à ce qu’ils puissent eux-mêmes se rendre compte de leurs faiblesses, et les éliminer. Les jeunes ont aussi participé à une prospection en direct, en faisant du porte à porte auprès d’entreprises.
Tout cela les a placés dans une démarche proactive de recherche de stage, et leur a permis de dépasser leur attitude peut-être trop attentiste. Ils ont appris à se prendre en main.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

La méthode de la Proactive Academy, associée aux modules que nous avons nous-mêmes dispensés aux élèves est une belle réussite. Sur 12 jeunes, 11 ont décroché un stage de 2, 4 ou 6 semaines. 4 ont signé des contrats d’apprentissage, et 3 sont en attente d’une confirmation assez probable. Tous ont profité pleinement de cette formation. Ils ont pris confiance,  et maîtrisent à présent des techniques de communication qui leur seront utiles pour la suite, quelles qu’elles soient. Le regard extérieur qu’apporte la Proactive Academy est une aubaine pour nos élèves, qui bénéficient ainsi d’un second jugement, parfois très différent de celui que nous émettons, nous, au quotidien. Tout est remis à plat. Le côté ludique de cette formation en cinq jours est une excellente chose. En réalité, la Proactive Academy parvient à se mettre à la hauteur de nos jeunes. Voilà pourquoi ça marche.

 

Ergie, élève en seconde industrielle : “J’ai amélioré ma manière de me comporter”

Ergie-Apprenti-ProactiveAcademyErgie a 20 ans, et a intégré cette année une seconde bac industrielle. Il a suivi la formation dispensé par la Proactive Academy, et avoue en être sorti grandi : “La coach en entreprise nous a appris tout ce qu’il y avait à savoir. Comment rechercher une entreprise, comment réussir son entretien… Pour ma part, j’ai réussi à trouver un stage. Je suis encore en recherche d’une entreprise pour une alternance. Mais j’ai confiance, je pense que je vais réussir à trouver. C’était une excellente expérience. J’ai amélioré ma façon de faire, ma manière de me comporter. Cette formation m’a beaucoup apporté.”