Être présent sur un salon à destination des jeunes, pour leur faire découvrir les formations que propose votre centre d’apprentissage, est une excellente chose pour gagner en visibilité… À condition de parvenir à donner envie à ces jeunes de venir jusqu’à vous, pour se renseigner. Pour ce faire, il y a quelques étapes à respecter, avant, pendant, et après le salon. Nous vous en donnons un aperçu dans cet article !

En amont : informer de sa présence

La présence sur un salon à destination des jeunes se prépare plusieurs semaines en avance, voire, plusieurs mois. Pour leur faire savoir que vous serez là le jour-J, misez sur les nouvelles technologies !

 

Première étape : préparer une newsletter qui contient toutes les informations nécessaires : la date et les horaires d’ouverture du salon, les noms et fonctions des personnes qui seront présentes sur votre stand, un rappel des formations proposées… Envoyez ensuite cette newsletter à tous vos contacts, environ un mois avant le jour-J. Vous pouvez éventuellement les relancer en renvoyant une newsletter par exemple à J-15, à J-7 et à J-1. Proposez à ces contacts de partager aussi votre newsletter avec leurs propres contacts. Ainsi, l’information de votre présence sera vue et sue d’un maximum de monde.

 

Dans le même temps, pensez également à communiquer sur votre site : faites de cette date un véritable événement, et communiquez directement sur votre page d’accueil, de manière à ce que ce soit la première chose que les jeunes internautes puissent voir en arrivant sur votre site.

 

Enfin, communiquez également sur les réseaux sociaux : photos sur votre page Facebook, partage de l’affiche du salon, accompagnée de quelques mots qui expliquent votre présence, et, enfin, tweets réguliers à vos abonnés. En bref, n’oubliez jamais que la jeunesse est plus que jamais connectée, et que le meilleur moyen de communiquer auprès d’elle est bien évidemment de le faire avec les outils qui sont les siens.

Sur place : s’assurer d’être suffisamment visible

Une fois sur le salon, le challenge réside dans le fait d’être suffisamment visible pour ceux qui sont venus « exprès pour vous », tout en intéressant également ceux qui ne vous connaissaient pas.

 

Pour cela, misez tout sur l’affichage, qui devra se voir de loin : suffisamment grand, suffisamment coloré, suffisamment lisible, pour être repérable et identifiable. Pensez également à un(e) ou deux hôte(sses), qui iront, dans le salon, à la rencontre des jeunes qui ne vous connaissent pas afin de les démarcher. L’idéal, lorsqu’on est un centre d’apprentissage, est de prévoir la présence de jeunes en formation sur le stand, afin qu’ils puissent parler aux autres de leur expérience. Tout est beaucoup plus clair et simple, lorsque les jeunes parlent aux jeunes. Tout devient plus concret pour les éventuels futurs prétendants à la formation.

Après : rien n’est terminé, c’est là que tout commence !

La communication, c’est important avant et pendant un événement, mais également après, afin de s’assurer que sa présence portera ses fruits. Retour, donc, aux nouvelles technologies, pour une newsletter de remerciements, une mise à jour du site internet, et, bien sûr, la publication de photos prises le jour-J sur les réseaux sociaux.

 

Vous pouvez également envoyer un questionnaire de satisfaction aux jeunes dont vous aurez pris les contacts mails (indispensable), ainsi qu’un rappel des formations proposées, et des procédures d’inscription. N’hésitez-pas à relancer ceux qui ne vous répondraient pas, afin de savoir s’ils sont intéressés par une formation, ou les raisons de leur non-intérêt dans le cas inverse.

 

Une présence sur un salon peut-être un excellent moyen de recrutement de futurs apprentis. Pour cela, il est finalement indispensable de prendre le temps de leur parler et de leur expliquer tout ce qu’ils ont à savoir, aussi bien avant, que pendant et après l’événement.  

Source photo : Flickr/Creative Commons/Sebastian ter Burg