Stéphanie Duboc : « Les entreprises sont beaucoup plus ouvertes au dialogue depuis la formation »

30 juin 2017 | Retours d'expériences | 0
Identifier les besoins des entreprises avec Proactive Academy

Les BTP CFA de Haute-Normandie ont suivi une formation de deux jours avec Proactive Academy. Gestion des appels entrants, prospection… Le but de cette Formation de chargé de relation entreprise ? Mettre en place un process de gestion des appels sortants et entrants permettant d’identifier les besoins à court terme des entreprises. Rencontre avec Stéphanie Duboc, Conseillère Jeunes & Entreprises à Dieppe.
 

Retrouvez nos autres retours d’expériences sur notre blog !

 

Comment travailliez-vous au sein de votre CFA avant de suivre la formation ?

Nous fonctionnions de manière très simple : nous prenions le téléphone pour entrer en contact avec les entreprises directement. Mais nous avions besoin de mieux identifier les besoins à court terme de ces dernières.
 

Comment avez-vous débuté la formation avec Proactive Academy ?

En octobre 2016, la région Normandie avait fait intervenir la Proactive Academy auprès des jeunes en recherche d’un contrat d’apprentissage dans les quatre CFA du Bâtiment Haut-Normands. A la suite de cette intervention, notre association gestionnaire a programmé des sessions de formation de Proactive Academy pour le personnel administratif et les chargés de relations entreprises des quatre CFA afin d’améliorer le rapport que nous pouvions avoir avec les entreprises.
 

Qu’a-t-il été mis en place pour résoudre votre problématique ?

La formation s’est déroulée en deux temps. D’abord, une première journée où nous avons pu assister à la présentation de la méthode proactive vis-à-vis de l’échange avec les entreprises. Puis, nous avons élaboré un script de contact avec nos entreprises partenaires qui répondaient aux critères de proactivité. La deuxième journée a permis aux différents services de l’administration, que ce soit le secrétariat ou les services du point conseil BTP (Conseillères Jeunes & Entreprises et Chargés de Développement), d’élaborer une méthodologie : qui fait quoi, comment, à quel moment… Nous avons donc créé un tableau méthodologique pour savoir comment intervenir, en fonction du type de service, et surtout, sans que l’on ne se marche sur les pieds.
 

Vous avez également suivi une autre formation ?

Les Conseillères Jeunes & Entreprises ont suivi deux formations : celle sur les relations avec les entreprises, mais aussi une autre formation plus ciblée sur les jeunes et l’aide à la recherche d’un contrat. Nous avons notamment utilisé l’outil TrouveTonEntreprise.com.
 
Cette seconde formation est encore toute fraîche, nous l’avons suivie la semaine dernière. Elle se déroule également en deux temps, le premier consistant à nous présenter la méthode proactive et l’outil TrouveTonEntreprise.com. Le deuxième temps de cette formation vise, avec l’intervenant, à co-animer la formation TrouveTonEntreprise auprès d’un groupe de jeunes en situation de recherche d’entreprise. Pour le moment, comme nous arrivons en fin d’année scolaire, nous avons décidé avec notre formateur de reporter son intervention à la rentrée prochaine et d’attendre octobre pour l’organiser dans les CFA.
 

Comment percevez-vous le changement ?

Du côté des secrétaires, nous voulions réellement comprendre comment fidéliser les entreprises et avoir une approche différente afin d’améliorer nos relations. Ce qui a changé, c’est surtout pour les chargés de développement qui ont une démarche purement commerciale. La formation leur a permis de réussir à capter l’intérêt des entreprises plus rapidement, et de mettre en place une vraie méthode.
 

Comment les entreprises réagissent-elles suite à cette formation ?

Je pense que les entreprises sont beaucoup plus ouvertes au dialogue que si nous y allions frontalement comme nous avons pu le faire pendant un moment. La démarche proactive permet de leur montrer que nous nous intéressons réellement à ce qu’elles font et à leurs problématiques du moment, ce qui est très important. Cela nous permet de mieux communiquer avec elles, et surtout, cela permet aux jeunes de trouver des contrats plus facilement.
 
Merci beaucoup à Stéphanie Duboc pour ce retour d’expérience avec Proactive Academy.
 

Connaissez-vous les possibilités de financement
pour bénéficier d’une formation Proactive Academy ?

 

Crédit photo : BTP CFA Haute-Normandie

Laisser un message