Le numérique à l’école : les avantages de la digitalisation

28 juin 2017 | Innovations | 0
Le numérique à l’école : les avantages de la digitalisation

Finie l’époque où les élèves en culottes courtes portaient un cartable rempli de livres trop lourds. Démodé le temps où les formateurs étaient devant le tableau noir. Avec l’arrivée du numérique, les écoles voient leur mode de fonctionnement bouleversé : la digitalisation modifie la manière de transmettre les savoirs.
 

La digitalisation des écoles en France

 
Difficile de nier que le numérique n’a pas transformé notre mode de vie. Télétravail, réseaux sociaux, objets connectés… Le digital est partout et l’école n’y échappe pas. Il y a encore quelques années, les professeurs avaient comme seuls supports des feuilles de papier et un rétroprojecteur – pas toujours en bon état de marche. Aujourd’hui, la pratique pédagogique a fortement évolué.
 
Lancé sur l’initiative de l’ancien président François Hollande en mai 2015, le plan numérique pour l’éducation permet aux enseignants de transmettre leur savoir et d’accompagner les élèves par l’intermédiaire des innovations numériques. Le but est de développer l’autonomie des élèves et de favoriser la réussite scolaire à travers de nouvelles méthodes d’apprentissage. C’est aussi une manière de préparer les jeunes aux nouveaux métiers en lien avec le digital.
 
Pour faciliter cette nouvelle approche de la formation, le gouvernement a mis en place un espace numérique de travail (ENT) pour les établissements scolaires. Toutes les personnes en lien avec l’école – élèves, enseignants, parents – peuvent consulter cette plateforme afin d’obtenir des informations sur la vie de l’établissement. Les carnets de correspondance, de liaison et autres carnets de notes sont directement numérisés pour être consultés en ligne.
 
Aujourd’hui, 100 % des lycées sont pourvus d’un ENT dans 12 régions et 100 % des collèges le sont également dans 76 départements (1). Mais le plan numérique a surtout fait entrer dans les classes un objet qui détonne avec le tableau noir : la fameuse tablette numérique ! En 2017, plus de 3 000 collèges et plus de 3 525 écoles seront progressivement équipés de cet outil révolutionnaire (2).
 

Les avantages du numérique à l’école

 

Une administration soulagée

 
Grâce à la numérisation, les piles de paperasse diminuent. Plus besoin de chercher un document égaré pendant des heures ! Pour trouver une information ou la diffuser, le gain de temps est considérable. Et le digital permet aussi de collecter des données, de les archiver et de les garder à portée de main.
 

Des solutions d’apprentissage et d’accompagnement adaptées

 
Les méthodes d’apprentissage changent. Les jeunes de la génération Z apprennent différemment, avec de nouvelles façons d’appréhender les contenus. Les formateurs ne sont plus simplement là pour transmettre un savoir empirique, ils sont aujourd’hui des guides et des coachs qui accompagnent les jeunes. La digitalisation permet de répondre à ces nouveaux besoins via différentes solutions.
 

  • On voit se développer les MOOCs (Massive Open Online Courses), derrière lesquels se cachent des millions d’internautes qui ont soif d’apprendre. Ces cours en ligne gratuits sont de vraies mines d’or pour acquérir de nouveaux savoirs. Par exemple, la plateforme FUN répertorie de nombreux enseignements, du droit à l’informatique en passant par l’environnement.
  •  

  • De nombreuses solutions de e-learning se créent, comme TrouveTonEntreprise qui aide les jeunes à savoir comment trouver un stage, un contrat d’apprentissage ou un premier emploi.

 

À lire également : Corinne Moreau nous parle de TrouveTonEntreprise au Lycée

     

  • Les serious games ont également beaucoup de succès. Ils permettent d’apprendre et de s’entraîner de manière interactive et ludique : les jeunes peuvent devenir acteurs de leur formation, se sentir impliqués et deux fois plus motivés !
  •  

  • Enfin, des initiatives institutionnelles se mettent en place. C’est le cas du dispositif D’COL, qui permet à des élèves de sixième de bénéficier d’un soutien interactif et personnalisé grâce à des plateformes et des ressources numériques.

 
Avec la digitalisation, l’accès à l’information est ainsi personnalisé, adapté aux besoins de la nouvelle génération.
 

Des enseignements en adéquation avec le monde de l’entreprise

 
Se servir d’un clavier, d’une souris ou d’un logiciel de calcul n’est pas inné. Les générations qui n’ont pas grandi avec les nouvelles technologies ont besoin de plus de temps pour comprendre le fonctionnement d’une tablette ou d’un ordinateur.
 
En revanche, les jeunes initiés au digital à l’école développent des facilités pour se servir des outils numériques, effectuer une recherche sur le net, envoyer des e-mails ou utiliser des logiciels complexes. Ces notions sont aujourd’hui bien souvent indispensables pour intégrer le monde du travail
 

Un dialogue facilité entre le jeune, les parents, l’établissement et l’entreprise

 
Grâce au développement des Équipements Individuels Mobiles (EIM), les élèves peuvent emmener leur tablette à la maison et permettre à leurs parents d’avoir accès à l’ensemble des ressources. Les échanges avec les professeurs sont ainsi facilités. Autre avantage, l’élève en apprentissage peut profiter des vidéos ou des photos pour enregistrer son travail et l’étudier en cours. Ainsi, le professeur peut voir concrètement la manière dont l’élève travaille au sein de l’entreprise et corriger plus facilement ses erreurs.
 

Des cartables beaucoup moins lourds

 
Combien d’adolescents ont souffert de maux de dos à cause d’un cartable trop lourd à porter ? Même les cartables à roulettes et leur traction asymétrique s’avèrent mauvais pour la colonne vertébrale. Avec l’arrivée du numérique et l’enregistrement des données sur le cloud, les sacs à dos s’allègent. Et les élèves vont à l’école avec un peu moins de pression sur les épaules…
 
Grâce à la digitalisation, l’enseignement est plus accessible, plus personnalisé et adapté au fonctionnement de la génération Z. Les élèves peuvent devenir acteurs de leurs formations et les formateurs se sentir en phase avec cette nouvelle génération qui ne demande qu’une chose : apprendre de manière ludique et interactive.
 
(1) Ministère de l’Éducation nationale, L’utilisation du numérique à l’école, 2016
(2) Les Echos, Les tablettes à l’école : où en est-on ?, 2017
 

Crédit photo : Pixabay / Wokandapix

Laisser un message