CFA : du nouveau dans le recrutement des jeunes

13 octobre 2015 | Conseils pratiques | 1
recrutement-jeunes-cfa

En tant que centre de formation, vous le savez : approcher les futurs apprentis relève parfois d’une opération de séduction de longue haleine. Leurs attentes ont évolué, mais bonne nouvelle, vos outils d’approche aussi. Alors si ce n’est pas encore le cas, voici quelques pistes pour jouer sur leur terrain et gagner leur confiance.

 

Certaines choses ne changent pas. Les motivations d’un jeune apprenti sont de disposer tôt d’un salaire et bénéficier de la sécurité de l’emploi. Mais elles ne suffisent plus. D’autres enjeux ont vu le jour pour cette génération Y : celui de s’investir au sein d’une structure bien à la fois porteuse de valeurs et connue. Voilà pourquoi présenter une liste de formations ne suffit plus. Les CFA doivent aujourd’hui « se raconter » pour accrocher de nouvelles recrues. Et à ce jeu là, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Se montrer réactif sur les réseaux sociaux

C’est le B.-A.-BA. Vous vous adressez à LA génération qui passe sa vie sur les réseaux. Vous le savez déjà, ne pas y exister serait une faute tactique. Grâce à votre compte n’hésitez pas à publier des articles concernant votre CFA sur Facebook, Twitter, à partager votre actualité, à participer à des sujets plus globaux sur la formation, à relayer des sujets… Bref à faire une veille et à rester actif sur leur terrain de prédilection. D’une part vous utilisez les mêmes codes qu’eux, d’autre part vous y gagnez en visibilité. En devenant un acteur familier, il y a des chances qu’au moment de choisir une voie, le candidat pense à vous.

 

A lire sur le même sujet : Maîtrisez-vous bien le vocabulaire des réseaux sociaux ?

Communiquer sur l’ANAF

Plus qu’avant, les jeunes d’aujourd’hui sont sensibles à l’image d’une structure. Ils vont naturellement vers les plus en vue. Il est donc dans votre intérêt de montrer le bout de votre enseigne partout ou cela est nécessaire. Notamment sur les sites dédiés à votre cible, comme le site de l’association nationale des apprentis de France. Votre actualité, vos opérations y trouvent leur place naturellement. Ne passez pas par la publicité, trop évidente (et aux abois), mais pourquoi ne pas proposer des partenariats sur diverses opérations ? Proposer votre actualité ? Votre établissement sera cité, et gagnera en réputation.

Se lancer dans l’aventure du blog

Autre outil web incontournable, le blog est un format qui se consulte à son rythme, et dans lequel on pioche l’information qu’on veut. Parfait pour ces jeunes en recherche d’orientation. Un blog sur votre structure, qui se charge de faire le lien tout au long de l’année entre les jeunes et les anciens élèves. Un site qui apporte son lot d’infos quotidiennes sur tous les aspects de l’apprentissage par exemple (portrait d’un profil, informations pratiques, calendrier à venir, démarches expliquées, compte-rendu d’événements) a toutes le chances de faire partie des favoris du jeune qui se pose des questions sur son avenir.

User du storytelling

Le storytelling, c’est l’art de raconter une histoire, par le biais d’une voix, d’un témoignage. Et c’est la grande tendance du moment en marketing. Qui mieux que quiconque peut raconter l’intérieur de votre centre qu’un actuel jeune en formation, qu’un formateur, qu’un travailleur passé par cette voie ? Que ce soit en vidéo, par écrit sur un site, en conférence, passer par le storytelling permet d’oser l’émotion, l’authenticité d’un parcours. Résultat : le potentiel candidat n’a aucun mal à s’identifier et se dire « Pourquoi pas moi après tout ? ».

Surprendre et étonner

C’est le moment de faire jouer votre créativité, car pour marquer les esprits et attirer les recrues aujourd’hui, tout est permis, même (et surtout) de sortir des clous. Réaliser une vidéo marrante peut créer le buzz. Poster des photos surprenantes, des citations fortes, des montages mettant en avant la bonne ambiance de votre centre peut aussi créer une identité attrayante. Jouez donc sur la surprise, soyez là ou on ne vous attend pas. Un remake, un clip, une vidéo Vine… En étant créatif, vous allez faire parler de vous et sauter dans la case des interlocuteurs pro et audacieux. Et ça, ça plaît.

Rester accessible

Enfin, toutes ces dernières méthodes passent par un média, une formidable façon de toucher un maximum de jeunes. Mais ces outils doivent toujours trouver échos dans l’accessibilité de vos formateurs et jeunes candidats : soyez présent physiquement sur les forums (où vous pouvez user du storytelling), sponsorisez des événement sportifs, étudiants, organisez des opérations de street marketing au contact même des jeunes, incitez-les à commenter des opérations en ligne. Parce que si la technique vous fera davantage connaître, c’est bien l’échange réel qui permettra de concrétiser vos candidatures.

 

Si le contact avec les jeunes en quête d’avenir se fait toujours en milieu scolaire, et sur des forums de métiers, il est aujourd’hui nécessaire d’investir les nouvelles habitudes des candidats : le web, le format court, le réseau. Ce n’est pas qu’un effort, c’est aussi une façon passionnante de réinventer son image.

1 Commentaire
Laisser un message