La génération Z arrive sur le marché du travail, avec une nouvelle façon d’accéder à l’information et de la traiter. Mais comment transmettre un maximum de connaissances à cette nouvelle génération ? Comment lui proposer un apprentissage adapté ? On fait le point !
 

Qu’est-ce que la génération Z ?

 
Tout d’abord, il est important de bien comprendre qui est la génération Z. Il faut être conscient que ses membres, nés après 1995, fonctionnent très différemment des générations précédentes : ils ont grandi avec Internet et les réseaux sociaux à portée de main.
 
Contrairement aux idées reçues, la génération Z a soif d’apprendre : un jeune sur 10 utilise son temps libre dans des activités qu’il estime comme étant « productives et créatives », plutôt que de « traîner » sur le net (1). Mais quels sont les points clés de l’apprentissage de cette génération ?
 

Génération Z : les clés d’un apprentissage réussi

 

Un besoin de motivation

 
La génération Z a avant tout besoin d’être motivée et passionnée par ce qu’elle fait. Des jeunes motivés apprendront volontiers, beaucoup plus facilement que s’ils ne le sont pas. Et à partir du moment où ils sont intéressés par un sujet, ils vont chercher à apprendre par eux-mêmes, sans que personne ne les pousse à s’y mettre. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller voir nos 5 conseils pour motiver ses apprentis !
 

De nouvelles méthodes, à base de technologies et de jeux

 
Pour réussir à capter l’attention des jeunes de cette génération, il est important de leur proposer des méthodes d’apprentissage ayant un côté ludique et d’utiliser les nouvelles technologies. Pour y arriver, il ne faut pas hésiter à utiliser des contenus interactifs ou des serious games. Les vidéos présentées dans le logiciel TrouveTonEntreprise ont aussi beaucoup de succès auprès de cette génération.

Pour aller plus loin : Le serious game, quand la pédagogie passe par le jeu

 

Du sens dans ce qu’elle fait

 
Cette nouvelle génération a également besoin de savoir pourquoi elle exécute une tâche plutôt qu’une autre : elle veut trouver du sens dans ce qu’elle fait. Un jeune de la génération Z qui sait pourquoi il apprend pourra avoir de vrais objectifs et sera d’autant plus motivé pour progresser.
 

Un cadre de travail moins formel

 
La génération Z apprend mieux dans un environnement de travail plutôt relaxant, beaucoup moins formel que ce qui existait jusqu’à présent : un cadre qui permet aux jeunes d’échanger, d’avoir des interactions entre eux et avec leurs professeurs.
 

Un accès facilité à l’information

 
Grâce au Wi-Fi, aux smartphones et aux ordinateurs portables, les jeunes de la génération Z peuvent très facilement avoir accès à l’information, où qu’ils soient : pour attirer leur attention, il faut donc faire en sorte qu’ils trouvent les données dont ils ont besoin le plus rapidement possible !
 
Comme chaque génération, la génération Z a ses défauts et ses qualités. Une chose est sûre : elle peut bénéficier de nouveaux outils, de nouvelles formes d’apprentissage, de nouveaux accès à l’information…
 
(1) Deep Focus’, Cassandra Report: Gen Z Uncovers Massive Attitude Shifts
 

Crédit photo : Fotolia